top of page

Comité d'accompagnement

Pour nous soutenir dans notre projet, nous avons décidé de nous entourer d’un « Comité d’accompagnement » composé à la fois de juristes issus du monde académique spécialisé dans l’un ou l’autre domaine attelant aux droits fondamentaux (droit au logement, droits humains dans le cadre de conflits armés,…) et d’acteurs du monde associatif ou public en contact étroit avec la précarité. Notre Comité accueille aussi un des membres fondateurs du Cabinet, assumant depuis quelques années d’autres responsabilités professionnelles.

 

Le Comité nous soutient ponctuellement dans la mise en œuvre de nos engagements. Il se réunit pour discuter de notre rapport d’activité annuel et nous aider à penser la manière dont nous pouvons améliorer la qualité de notre travail de même que la cohérence entre notre idéal et notre pratique quotidienne.

Le travail de réflexion mené avec le Comité d’accompagnement nous permettra, à partir de notre travail au quotidien, de mieux décoder, puis dénoncer, les failles sociétales et les déficits de notre système juridique. Nous avons déjà pu apprécier l’apport essentiel de certains membres du Comité, dans le cadre de causes que nous traitons.

Anciens membres du Comité d’accompagnement 

Nous avons eu le plaisir de compter, dans le passé, les membres actifs suivants du Comité d’accompagnement :

  • Olivier De Schutter, Professeur à l’UCL de droit international des droits de l’Homme, et expert du Comité des Nations Unies sur les droits économiques, sociaux et culturels

  • Marie-Noëlle De Schoutheete, ex-directrice de l’asbl Convivial

  • Didier Ketels, directeur de l’asbl Droits Quotidiens

  • Victoria Videgain, créatrice du service de Justice de proximité de la Commune de Saint-Gilles

  • Jean-Michel Sorel, coordinateur de terrain à la commune de Saint-Josse-Ten-Node

  • Marie Watchenko, Responsable de la Section CPAS de l’Association de la Ville et des Communes de la Région de Bruxelles-Capitale (AVCB)

  • Sylvie Saroléa, professeure à l'UCL en droit des migrants, droit international privé et droits de l'Homme

  • Emmanuelle Bribosia, professeure à l'ULB en droit européen et juge à la Cour constitutionnelle depuis 2021

Nous les remercions très vivement pour la vivacité des échanges et les nombreux conseils prodigués

Du monde académique

Nicolas BERNARD, Professeur aux Facultés Universitaires St-Louis

Docteur en droit et licencié en philosophie, Nicolas Bernard est professeur aux Facultés universitaires Saint-Louis. Ancien président du Rassemblement bruxellois pour le droit à l’habitat (RBDH), il est l’auteur de plusieurs ouvrages et articles sur les ressorts de la précarité sociale et, plus spécifiquement, sur le droit au logement.

Eric DAVID, Professeur à l’Université libre de Bruxelles

Directeur du Diplôme d’études spécialisées en droit international et Président du Centre de droit international de l’ULB, Eric David enseigne le droit international public, le droit des organisations internationales, le droit pénal international et le droit des conflits armés. Il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages sur ces domaines.

Jacques FIERENS, Avocat et professeur

Jacques Fierens exerce comme avocat au Barreau de Bruxelles. Il est docteur en droit et licencié en philosophie, professeur extraordinaire émérite de l’Université de Namur, professeur émérite de l’Université catholique de Louvain et chargé de cours honoraire de l’Université de Liège. Il est également professeur-invité à l’Université de Ouagadougou 2. Il intervient régulièrement comme orateur lors de conférences, cours et séminaires. Il est également l’auteur de nombreuses publications scientifiques

Emmanuelle NERAUDAU, Avocate au barreau de Nantes

Docteur en droit public (Paris XI), Emmanuelle Néraudau exerce en tant qu’avocat depuis 2007 en France dans ses domaines de recherche : droit d’asile, droit des étrangers, droits européens. Inscrite au Barreau de Bruxelles durant cinq années, elle a intégré le Cabinet du Quartier des Libertés, avant de regagner le Barreau de Nantes (2014). Elle est membre de l’équipe de recherche Droits européens des migrations (UCL) et chargée d’enseignement à l’Université de Nantes. Elle intervient et publie dans ces domaines (cf. liste de ses publications).

Du monde associatif

Dominique GOBERT, travailleuse sociale en matière de droits sociaux

Dominique Gobert a travaillé en première ligne à Solidarités Nouvelles pendant 20 ans sur l’articulation des « droits de la dernière chance » (allocations familiales, aide sociale,…). Elle a rejoint le groupe « Maintien aux énergies » en 1983, a un mandat au sein de la conférence des Présidents de CPAS depuis 2003 et a co-fondé le GREPA.

Elle a également travaillé au CPAS de Bruxelles sur l’articulation entre les différents services et travaille aujourd’hui temporairement au CPAS de Schaerbeek sur les questions d’énergie.

Bert DE BOCK, travailleur social de rue

Licencié en philosophie, Bert DE BOCK est travailleur social de rue auprès des prostitués masculins (2003-2008) pour le projet ADZON, puis des personnes sans abri depuis 2008 pour l’asbl Diogènes (http://diogenes.wikeo.be). Depuis 2009, il coordonne également le Collectif les Morts de la Rue Bruxellois (www.mortsdelarue.brussels – www.straatdoden.brussels).

Bert est par ailleurs membre fondateur, en 2009, et président depuis 2010 de l’Asbl Alias, seul projet bruxellois destiné au public cible des hommes prostitués (www.alias-bru.be).

Angela VAN DE WIELE, coordinatrice générale chez Samenlevingsopbouw

Medhi KASSOU, porte-parole de la Plateforme Citoyenne

En septembre 2015, un mouvement citoyen émerge face aux politiques migratoire et d’accueil inhumaines menées par le gouvernement belge. Quittant son emploi de cadre commercial dans une multinationale IT, Mehdi Kassou s’engage et participe activement à la création et la structuration de la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés ASBL. Il en devient rapidement le porte-parole très médiatique. 

 

Aujourd’hui, l’organisation qu’il dirige emploie plus de 160 salarié.e.s. et mobilise quotidiennement des centaines de bénévoles. L’organisation opère à Bruxelles et Wallonie et propose des centres d’accueil de jour, des centres d’hébergement, des permanences sociojuridiques, une aide matérielle et des cours de langue (Alpha, FLE). Il intervient régulièrement dans la presse à propos de la politique migratoire.

Autres

Grégor CHAPELLE, ancien avocat et directeur général d’Actiris

Après son stage d'avocat au sein de la Maison Droit Quart Monde, Grégor Chapelle traverse l'Atlantique pour une maitrise d’administration publique à l’Université de Harvard. Il rejoint ensuite un cabinet international de conseil en gestion, mais il revient au barreau en 2006 et fait partie des membres fondateurs du Cabinet, tout en poursuivant un engagement politique qui le mènera à la fonction d'échevin en charge de l'emploi à la commune  de Forest.

En 2011, Grégor Chapelle a été désigné par le gouvernement bruxellois comme directeur général d’Actiris et il a occupé cette fonction jusqu’en 2021. Aujourd’hui, il est à la tête de l’ASBL Kick Belgium, qui a pour objectif d’accompagner les collectivités locales dans leur transition écologique.

 

Il est l'auteur de plusieurs livres, dont l'inspirant "Changeurs de monde" (Éd. Couleurs Livres, 2004).

bottom of page